Enseignements

Programme des études

Le programme fixé par l'arrêté du 15/09/2015 du JO n°8 qui rassemble l'ensemble des notions qui constituent le référentiel métier du masseur-kinésithérapeute. Son découpage reprend l'organisation de la médecine en spécialités et définit :

  • des modules de premier cycle (1ère et 2ème années),
  • et des modules de deuxième cycle (3ème et 4ème années)

L’arrêté du 2 septembre 2015 définit le programme (référentiel) pour les étudiants en masso-kinésithérapie.
La sélection se fait après une 1ère année universitaire de PASS ou LA.S validée sous réserve d’avoir candidaté à la filière masso-kinésithérapie.

L'application de ce programme se fait dans le cadre d'un conventionnement officiel entre l'IFMK Niçois, son Université de rattachement et la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Consultez le référentiel du métier et des compétences élaboré par l'Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes.

Stages

Il y a alternance entre les cours et les stages dans les deux cycles des études. La durée des stages est désormais variable (de 2 semaines pour le stage de début de premier cycle de la formation, à 12 semaines pour le dernier stage de professionnalisation en fin de deuxième cycle.

Les stages se déroulent à plein-temps dans des établissements de soins agréés, dans la proche région (Nice, Cannes, Vence, Vallauris, Grasse, Monaco...) ou plus éloignés (St Raphaël, Hyères...).

Ils permettent aux étudiants d'être confrontés aux grands champs de compétence de la masso-kinésithérapie : Neuromusculaire, musculo-squelettique et respiratoire, cardio-vasculaire, interne et tégumentaire et de valider toutes les compétences du métier.

Les textes permettent d'étendre également l'agrément comme "terrain de stage" à des structures de soins ou d'activités diversifiées : en milieu libéral, sportif, humanitaire ou en entreprise.

La pédagogie

L'organisation générale des unités d'enseignements définies dans le programme revient à la direction et à l'équipe de cadres formateurs "permanents". Ils exposent chaque année à l'instance compétente pour les orientations générales de l’IFMKN, le projet pédagogique, les projets innovants et les axes de progrès de l'année suivante, au regard des résultats ou des insuffisances de l'année passée.