La formation de masseur-kinésithérapeute

Contexte de la formation

  • Les statuts des instituts et leurs relations avec leurs Conseils Régionaux sont différents ce qui explique que les quotas, les droits d'inscription ou la sélection d'entrée soient différents entre IFMK.
  • Le métier existe depuis plus de 70 ans et il s'est adapté au fil de l'évolution sociétale en matière de santé. Aujourd'hui, le contexte de "médecine basée sur la preuve" tend à préciser de mieux en mieux la valeur ajoutée de la Masso-kinésithérapie au sein des disciplines de la réadaptation et au profit des patients.
  • Depuis la rentrée 2015 la formation s'est universitarisée, c'est à dire que sa spécificité technique s'est doublée de compétences génériques universitaires permettant aux futurs diplômés de se tourner vers les soins mais aussi plus facilement vers la recherche.
  • Métier manuel et technologique, pratiqué en mode "libéral" ou en "salariat", la Masso-kinésithérapie valorise ses professionnels par l'impact fort qu'elle possède auprès des personnes en situation de handicap.
L'Arrêté du 1er juillet 2022 fixant le nombre d'étudiants à admettre en première année d'études préparatoires aux diplômes d'Etat de masseur-kinésithérapeute et de psychomotricien au titre de l'année universitaire 2022-2023 fixe :

Le nombre maximum d'étudiants à admettre dans les instituts de formation en Masso-kinésithérapie en première année d'études préparatoires au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute pour l'année universitaire 2022-2023 est fixé à 3 031 et réparti comme suit :
Auvergne-Rhône-Alpes : 291 ;
Bourgogne-Franche-Comté : 185 ;
Bretagne : 114 ;
Centre-Val de Loire : 100 ;
Corse : 6 ;
Grand Est : 203 ;
Hauts-de-France : 310 ;
Ile-de-France : 718 ;
La Réunion : 20 ;
Martinique : 24 ;
Normandie : 201 ;
Nouvelle-Aquitaine : 257 ;
Occitanie : 205 ;
Pays de la Loire : 130 ;
Provence-Alpes-Côte d'Azur : 267.
Les instituts de formation en Masso-kinésithérapie pour déficients visuels ne sont pas concernés par le présent arrêté.
 

L'Arrêté n°2022-487 modifiant l’arrêté n°2020-455 du 21 décembre 2020 portant autorisation d'un institut de formation préparatoire au diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute fixe :

« A compter de la rentrée de septembre 2022, le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études préparatoires au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute est fixé à 97 pour la rentrée de septembre sur le site de l'Institut de Formation de Masso-kinésithérapie niçois ».

L'IFMK Niçois est agréé pour admettre en première année 6 étudiants issus de l’université de Corte.

Effectif d'entrée à l'IFMK Niçois pour l'année 2021-2022

Etudiants issus de PACES (UCA) Etudiants issus de PASS (UCA) Etudiants issus de LAS (UCA) Etudiants de l'Université de Corte Dérogataires (Art. 25) Hors UE (Art. 27)
25 24 1 6 3 0

Indicateurs de résultats de la formation préparatoire au diplôme d’état de Masso-kinésithérapie à l'IFMK Niçois

Année universitaire 2018-2019 2019-2020 2020-2021
Nombre d'étudiants 231 234 236
Abandon / Interruptions 0.9 % (2) 1.3 % (3) 1.3 % (3)
Taux de réussite globale 97.5 % 97 % 97.5 %
Taux de réussite au Diplôme d'Etat 100 % 100 % 96.4 %
Taux d'insertion professionnelle 93.1 % 100 % 94.6 %
Taux de retour de l'enquête sur
l'insertion professionnelle
53 % 49 % 70 %

*Source : Rapports annuels d’activité pédagogique 2018/2019, 2019/2020, 2020/2021 et enquêtes réalisées chaque année auprès de toutes les promotions de l’IFMK Niçois.
Taux de satisfaction des étudiants de la formation 2020/2021 : 55 %.