La formation de masseur-kinésithérapeute

Contexte de la formation

En France, 48 IFMK assurent chaque année la formation de plus de 3000 étudiants en masso-kinésithérapie.

  • Les statuts des instituts et leurs relations avec leurs Conseils Régionaux sont différents ce qui explique que les quotas, les droits d'inscription ou la sélection d'entrée soient différents entre IFMK.
  • Le métier existe depuis plus de 70 ans et il s'est adapté au fil de l'évolution sociétale en matière de santé. Aujourd'hui, le contexte de "médecine basée sur la preuve" tend à préciser de mieux en mieux la valeur ajoutée de la masso-kinésithérapie au sein des disciplines de la réadaptation et au profit des patients.
  • Depuis la rentrée 2015 la formation s'est universitarisée, c'est à dire que sa spécificité technique s'est doublée de compétences génériques universitaires permettant aux futurs diplômés de se tourner vers les soins mais aussi plus facilement vers la recherche.
  • Métier manuel et technologique, pratiqué en mode "libéral" ou en "salariat", la masso-kinésithérapie valorise ses professionnels par l'impact fort qu'elle possède auprès des personnes en situation de handicap.
Pour en savoir plus...

Indicateurs de résultats de la formation préparatoire au diplôme d’état de masso-kinésithérapie – IFMK Niçois

Année universitaire 2018/2019 2019/2020
Taux de satisfaction Résultats qualitatifs* Résultats qualitatifs*
Nombre d’étudiants 231 234
Taux de retour de l’enquête de satisfaction 33 % 61 %
Abandons/Interruptions 0,9 % (2) 1,3 % (3)
Taux de réussite globale 97,5 % 97 %
Taux de réussite au diplôme d’État 100 % 100 %
Taux d’insertion professionnelle 93,1 % 100 %
Taux de retour de l’enquête sur l’insertion professionnelle 53 % 49 %

*Source : Rapports annuels d’activité pédagogique 2018/2019, 2019/2020 et enquêtes réalisées chaque année auprès de toutes les promotions de l’IFMK Niçois.