Département d’Éthique médicale et de Sciences humaines (DEMSH)

Clinicien·ne, chercheur·se ou administratif, tout médecin doit mettre en pratique les connaissances scientifiques et médicales du moment, en respectant la dignité et l’intégrité des patient·e·s, dans une approche humaniste et éthique.

L’éthique médicale est cet état d’esprit, cette attention aux circonstances et à l’autre qui visent à préserver son autonomie et son intégrité physique, psychique et spirituelle, avec bienveillance, non malfaisance et équité. Elle recouvre le champ relationnel de la médecine.
La Bioéthique, elle, « couvre le questionnement existentiel et ontologique du rapport au vivant. Ce n’est pas la morale de la science » (D.Sicard), mais une interrogation permanente sur son utilité, son innocuité, son respect des valeurs et des principes fondamentaux des droits de l’homme.
 

Les Objectifs généraux

Sont de développer chez les étudiant·e·s une réflexion et des questionnements éthiques et philosophiques orientés sur le sens des actions de soin, en pratique médicale et soignante. A terme, l’objectif est de redonner aux acteur·trice·s de la médecine et du soin, la dimension Humaniste qui leur est consubstantielle, aussi bien avec leurs patient·e·s qu’avec leurs collaborateur·trice·s.
Cet enseignement n’a de sens que s’il est mis en pratique dans les services cliniques au cours des stages hospitaliers : l’exemplarité au contact des paires en est une des bases indispensables.
Mais il peut aussi intéresser tous ceux dont la dimension humaniste de la relation à l’autre est une préoccupation essentielle, en Sciences humaines en particulier.

Historique

L’enseignement de l’éthique au cours des études médicales est relativement récente à Nice puisque les premiers cours d’éthique ont fait partie du programme de la première année il y a à peine 20 ans. Le cours, alors intitulé « La vie-La mort » (Pr.D.Grimaud) se faisait alors en seulement 2 heures. 

Le DEMSH a été créé à la Faculté de Médecine en 2003, grâce aux efforts conjoints du Pr.D.Grimaud (Président) et du Doyen P.Baqué nouvellement élu. Au début, le DEMSH était complémentaire et travaillait en binôme avec l’Espace Ethique Azuréen (EEA) du CHU, de création bien plus ancienne car règlementaire…et D.Grimaud assurait la présidence des deux. La lourdeur de l’organisation conjointe des 2 structures a conduit à les différencier et à donner au Département de Faculté une mission, une composition et un mode de fonctionnement différents, en particulier basé sur le partage des idées, et l’orientant principalement sur l’enseignement des étudiants et l’organisation de réunions et débats souvent de concert avec l’EEA (Printemps éthiques par exemple). La nécessité d’une pluridisciplinarité dans la composition du bureau a été évidente dès le départ : médecins, soignants, philosophes, sociologues, juristes, représentants de religions diverses…


 

Le bureau

Les présidents ont toujours été élus. Après le Pr. Grimaud, se sont succédés : Pr.P.Y.Quiviger (philosophe du droit), Pr.V.Esnault (médecin néphrologue), Dr.O.Rabary (anesthésie-réanimation et algologie)
A ce jour il est composé de 7-8 membres permanents :

  • Dr Olivier Rabary, président (A.R + Algologie),
  • Pr. Esnault (Néphrologie),
  • Pr. Fournier (Thérapeutique + Médecine Générale),
  • Pr. Grimaud (Anesthésiste-réanimateur),
  • C. Saglietto (cadre soignant superieur),
  • J.P. Choury (Aumônier du CHU),
  • L. Marcucci (Docteur en Philosophie),
  • M. Hamon (économiste)

Et de membres consultatifs :

  • PY Quiviger (Philosophe du droit, titulaire à la Sorbonne),
  • P.Gaudray (ex.Directeur de recherche du CRNS, généticien),
  • G.Jean (Philosophe Univ. Nice),
  • S.Hurst (Pr. d’Ethique médicale Genève)
Le rôle du bureau
Il est de définir, en coordination avec les responsables des programmes  de la Faculté, les thèmes des cours d’Ethique et sciences humaines en respectant les consignes ministérielles, en fonction des années. L’objectif est de déterminer le contenu de chacun, d’éviter les redondances et les oublis et d’assurer une progression, d’année en année, du mode d’apprentissage et des sujets ainsi que la densité croissante de l’analyse éthique en particulier via des débats, des exercices casuistique et de simulation. Les enseignants, le plus souvent universitaires, sont tous des spécialistes dans leur domaine.

Les actions du DEMSH

ENSEIGNEMENTS À LA FACULTÉ

En PASS/LAS

8-10 heures

  • Introduction à l’éthique et à la bioéthique,
  • Rôle du CCNE, vulnérabilité, autonomie,
  • Dignité, le corps,
  • Aspects liés à la vie et à la mort,
  • Fin de vie,
  • Lois Léonetti et Claeys Léonetti,
  • Le droit à la mort,
  • Le refus de l’obstination déraisonnable,
  • Anthropologie de la mort,
  • Handicap et monstruosité,
  • Douleur chronique,
  • Prélèvements et greffes d’organes,
  • PMA-GPA,
  • L’incertitude en santé,
  • Éthique et recherche médicale,
  • Histoire de la médecine…
En L2 

UE SSH : 20 heures

  • Méthodologie et réflexion éthique,
  • La relation médecin-malade,
  • Éthique et droit,
  • Les droits du malade en fin de vie,
  • Responsabilité morale et juridique,
  • Qualité et sécurité des soins,
  • Suis-je propriétaire de mon corps ? : le don du corps,
  • Problèmes éthiques en recherche clinique chez l’homme,
  • Les conflits d’intérêt,
  • La décision médicale fondée sur les preuves,
  • Dossier informatisé et confidentialité,
  • Cas cliniques sur les prélèvement d’organes,
  • La santé publique,
  • Histoire de la médecine,
  • Économie en santé et de la santé.
En DF ASM1 (ex DCEM2)

12 heures
L’enseignement se fait sous forme de discussion sur cas cliniques par groupes. Les sujets reprennent pour la plupart ceux abordés les années précédentes :

  • Limitation et arrét des thérapeutiques actives ( LATA),
  • Les problèmes éthiques en recherche ces dernières années,
  • Laicité à l’Hopital,
  • Droit à la mort,
  • La mort à travers les cultures,
  • Les conflits d’intérèt,
  • PMA,
  • GPA,
  • Droit à l’enfant.
En DIU 

3ème cycle
Le DIU d’Ethique et Pratiques médicales est organisé à la Faculté de médecine de Nice depuis 2014.
88 heures de cours à distance et 9 heures de débats par petits groupes (TP) et de séances de simulation.

Pour en savoir plus consulter la fiche formation de ce DIU.

Organisation de conférences / réunions publiques

Les Printemps éthiques de Nice

Le CHU et La Faculté de médecine de Nice organisent des journées destinées aux étudiant·e·s en médecine et issus d’autres branches de l’Université comme les sciences humaines, en soins infirmiers, aux praticien·ne·s hospitalier·e·s et de ville et au grand public. Ces journées étaient au début parrainées par le CCNE dont beaucoup de membres nous ont fait l’honneur de participer par une ou plusieurs conférences pendant plusieurs années. Le Pr. Patrick Gaudray (membre du CCNE ) a servi d’interface pendant ces années très fructueuses et très fréquentées : nous comptions de 600 à 1000 participants. Elles avaient lieu dans le grand amphithéâtre de la Faculté de médecine au « Petit Valrose ».

Des grands noms de l’Ethique nationale y ont participé comme : D. Sicard, J.C Ameisen, A.Grimfeld, P.Gaudray, B.Weil, J.Leonetti, W.Hesbeen, P.Lecoz, A.Zielinska, S.Beloucif, C.Chiland, A.Fagot-Largeault, I.Nisan, J.Ricot, F.Dreifus-Netter…

Les thèmes de ces journées ont été :

  • 2011 : Les inégalités d’accès aux soins
  • 2012 : Ethique et mort annoncée : moi et l’autre
  • 2013 : Ethique, technologie et santé
  • 2014 : Médecine de prédiction, médecine de prévention : quelle place pour l’éthique ?
  • 2015 : Sexe et Genre
  • 2016 : Soigner et prendre soin
  • 2017 : Les conflits d’intéret

Publications et travaux en éthique des membres du bureau du DEMSH

Olivier Rabary

Président actuel, Médecin Anesthésiste réanimateur (Praticien Hospitalier), Membre du département d’évaluation et de traitement de la douleur, Cofondateur du Département d’éthique et sciences humaines de la Faculté.

Chapitres d’ouvrages :

  • ABCDaire d’Ethique médicale : Ellipses Edition marketing 2015
  • La collégialité : p.32-33
  • Cure et Care : p.42-43
  • La douleur : p.64-65
  • La souffrance : p.202-203
  • Valeurs et principes éthiques : p.220-221
  • NOESIS les limites de la bioéthique Librairie philosophique : J.Vrin Paris 2017
  • Une éthique des principes ; sa pertinence pour les soignants p.19-39

Articles dans des Revues :

  • Rabary O : La médecine personnalisée, les traitements et explorations innovants couteux : entre crainte et espoir = Actualité et dossier en santé publique : ADSP N° 100 = Revue du Haut conseil de la santé publique. Doc. Fr. : Sept 2017 p.20-21
  • Rabary O, Marcucci L. : Le don du corps à la science : un acte généreux révélateur de conflits de valeurs =Ethique et Santé 2020 Paris Vol 17 N°1 p.9-16

Communications orales :

  • Dans des congrès ou réunions hospitalières publiques locales ou régionales sur la douleur, la souffrance, les soins palliatifs, notre rapport avec le corps, les innovations médicamenteuses couteuses…
 

Mémoire de DIU d’Ethique et pratiques médicales

  • Ethique Bouddhiste : Fin de vie et mort (2011)
Laeticia Marcucci 

Docteur en Philosophie

Chapitres d’ouvrages :

  • L. Marcucci, D.Taieb « The Philosophical and Ethical Issues facing imaging profesionals when communicating diagnostic imaging results to oncologic patients » : Philosophy of advanced medical imaging E.Lalumera et S.Fanti : Springer briefs in Ethics Series à paraitre février 2021
  • L.Marcucci, Valery Ravix « Dilemme et nouvelles technologies : le cas des objets connectés dans la secteur de la santé » Récits cliniques, conflits de valeurs : de la décision médicale à l’action concrète ».P.Malzac et M.A Einaudi (dir.) Presses Univ.
  • De Provence : 2019, p.175-180
 

Articles dans des revues :

  • O.Rabary, L.Marcucci : « Le don du corps à la scence : un acte généreux, révélateur e conflits de valeurs : Ethique et Santé, 2020, n°17, p.9-16

  • L.Marcucci Jean Piere Camus Traité des passions de l’ame , édition critique par M.Vernet et E.Vignon Paris , PUF n° 278, 2018/1, p.175-177

Dominique Grimaud

Professeur émérite d’Anesthésie-Réanimation, Président de la Commission Médicale Consultative ( CME) du CHU de Nice de 1994 à 2002, Président de la Conférence Nationale des Présidents de CME de 1999 à 2002, Ex. Président du Conseil Scientifique de l’ANAES, Membre du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) et du comité de Rédaction de l’ADSP, revue du HCSP et de la Direction Générale de la Santé.

Coordination d’Ouvrages ou de Revues :

  • ABCDaire d’Ethique médicale : coordinateur : (avec P.Bonhomme et M.Cauli) : Sciences humaines en médecine, ELLIPSE, 2015, 225p.
 

De Numéros d’ADSP (revue du HCSP) :

  • Ethique et soins : Décembre 2011, Documentation Française, N°77 , 67p.
  • Penser et vivre la fin de vie ( débats éthiques) : Décembre 2014, Documentation Française, N° 89, 55p.
  • Regards sur la santé d’hier et d’aujourd'hui. Septembre 2017, Documentation Française, N°100 anniversaire.
  • Thème : Soigner et prendre soin : 5 Chapitres, P.17-23
  • Thème : Ethique et fin de vie : 6 Chapitres, p.56-64
  • Recommandations, obligations et consentement en santé : Dec.2018, Documentation Française, N° 105, 55p.

Chapitres de livres :

  • Loi Leonetti : ABCDaire (cfsupra) p.126-127
  • Obstination déraisonnable :ABCDaire p.144-145

Articles dans des Revues :

  • Morale, éthique, bioéthique,…quelques définitions ADSP, 2011, N°77, p. 13
  • Principales définitions ADSP,2014,N°89 p.16-19
  • Les Grandes mesures de la Loi Leonetti : ADSP, 2014, N°77, p.23-25
  • De la mèdecine de précision à la mèdecine de la personne ADSP N° 100, p.17-18
  • Une démarche d’accompagnement et d’affirmation des droits du patientADSP N°100, p.56-57
  • De la recommandation à l’obligation, du principe du consentement à celui de droit au refus, dans une mèdecine en pleine évolution : un rapide panorama ADSP N°105, 2018,p.9-12

Conférence en réunion internationale :

  • 71è Rencontre internationale de « Médecine de la Personne » : 14-17 Aout 2019 « Arrêt ou poursuite des traitements du malade inconscient en réanimation adulte : Les Lois suffisent-elles à donner les clefs de « Comment décider » ?

Conférences, réunions-débats divers

  • Les sujets abordés sont : La fin de vie, les Lois Leonetti et Claeys Leonetti, les LATA, le droit à la mort, Les grandes lignes de la prochaine Lois de Bioéthique, l’incertitude en santé, la dignité, les problèmes éthiques liés aux innovations thérapeutiques, le transhumanisme….
Pierre Yves Quiviger

Professeur de Philosophie à l’Université de Nice Sophia Antipolis et Responsable du centre de recherche d’histoire des idées.

Coordination de l’Edition de livres (sélection) :

  • Action médicale et confiance :Presses Universitaires de Franche Comté 2007, 354 p.
  • Noesis: Les limites de la bioéthique. Librairie philosophique J.Vrin Paris, 2017, 240 p.
 

Rédaction d’articles (sélection ) :

  • Introduction : des formes de la confiance dans la pratique médicale : Action médicale et confiance(cf. supra) : p.7-23
  • Droit de la confiance et droit à la confiance : idem p.51-61
  • Introduction. Pour une épistémologie critique de la bioéthique : Noesis(cf) p.7-15
  • Confiance : ABCDaire (cfsupra) 2015 p.34-35
  • Consentement éclairé : ABCDaire p.38-39
Vincent Esnault

Professeur de néphrologie et immunologie
Son action en éthique repose principalement sur l’enseignement des étudiants au lit du malade, et sur l’organisation de rencontres d’étudiants américains en « pre-med ». Les sujets abordés sont centrés sur :

  • Début et fin de vie
  • PMA-GPA
  • Prélèvements et greffes d’organes


Son enseignement d’éthique à la Faculté se fait :

  • en L2 : Prélèvements et Greffes d’organes et les projets de la Loi de bioéthique
  • en L3 : Gestion d’un collègue incompétent
 Jean Pascal Choury

Aumônier Catholique au CHU
Son action au sein de la collectivité médico-soignante repose essentiellement sur des entretiens, ainsi que sur des cours à la Faculté de mèdecine et dans les Ecoles d’infirmières et à l’Ecole des Cadres, portant principalement sur la laïcité et la spiritualité.

Rédaction d’article

  • La laïcité à l’Hopital : ADSP : N°95, 2016, p.5-10
 

Conférences locales et débats :

  • La laicité, la spiritualité en fin de vie, la spiritualité dans le soin, la mort, accompagner sans juger

Les projets d'avenir

Ils reposent essentiellement sur :

  • une intensification des relations et collaborations avec les autres domaines des sciences humaines de l’Université, aussi bien via l’enseignement que via des réunions communes
  • l’organisation de séances d’échanges-débats avec les étudiants en mèdecine et d’autres disciplines sur des questionnements éthiques pouvant porter sur l’actualité, sur des sujets fondamentaux en éthique ou sur des cas cliniques proposés. Elles devront être coorganisées avec les associations d’étudiants des différentes années et les tuteurs de PASS LAS. La participation des membres du bureau sera acquise.

Contacts

Pr. Vincent Esnault
esnault.v@chu-nice.fr

Pr. Dominique Grimaud
grimaud_dominique@yahoo.fr