Enseignements

Guide du diplôme d'études spécialisées (DES) - Promotion 2023 - Galilée

Le guide du DES est votre document de référence pour le DES de Médecine Générale.

Il évolue tous les ans et contient des informations spécifiques à chaque promotion.
Il se veut le plus complet possible et a pour ambition de vous exposer en détails les modalités pédagogiques de votre DES.
Vous vous posez une question sur le déroulé de votre DES ? La réponse est sûrement dans le guide !

 / 1


 

Retrouvez les guides du DES des années précédentes

-le guide du DES Frachon
- le guide du DES promotion Etienne
- le guide du DES 2 promotion "Di Clemente"
 

Déroulement du DES

L'enseignement est obligatoire

La participation aux enseignements est obligatoire pendant les 3 années du DES selon les modalités pédagogiques suivantes : groupe de GEASP, les travaux d’écriture RSCA, les traces d’apprentissage en stage et les séminaires.

Il est tenu compte de l'assiduité et de la participation active pour décider de la validation des 3 années du cursus.

L’enseignement est construit pour permettre à l’étudiant d’acquérir les 6 grandes compétences nécessaires à l’exercice de la Médecine Générale. Il est basé sur la production de travaux et de traces d’apprentissage compilés dans le portfolio électronique.

Validation de l'enseignement théorique

1/ Séances tutorées
Les groupes d'entraînement à l'analyse des situations professionnelles (GEASP), séances simulation/communication, séances délocalisées et de tutorat.
Participation à 9 séances par année, soit 27 séances au total.
Une seule absence est tolérée, et elle doit être justifiée. La deuxième devra être compensée dans l'année par la réalisation d’une séance de bibliographie organisée par le DERMG. A partir de 3 absences, l’année de GEASP sera invalidée (avec pour conséquence directe l’impossibilité de valider la phase socle du DES).
Si non présence à la séance de bibliographie de rattrapage, l’année de GEASP est invalidée.
Les travaux demandés pour valider les séances (grille d’exposé de situation et grille de synthèse de recherche) doivent être déposés sur Jalon au plus tard 7 jours avant la séance de GEASP.
Un seul travail non déposé est toléré. A partir de la deuxième absence de dépôt, chaque non dépôt sera comptabilisé comme une absence présentielle.
 
Exemples :
2 absences présentielles = 1 séance de bibliographie
1 absence présentielle et 2 non dépôts de travaux = 1 séance de bibliographie
3 absences présentielles = année de GEASP invalidée
4 non dépôts de travaux = année de GEASP invalidée

Certaines de ces séances pourront être diversifiées et remplacées par le DERMG par des séances de groupe de pairs autonomes, des séances délocalisées à proximité des lieux de stage ou des séances de formation aux compétences de travail d’équipe par la simulation et aux compétences relationnelles incluant les futurs médecins, des cadres de santé et des IDE (cette liste des types de séances est non exhaustive).
 
2/ Les récits de situation complexe authentique (RSCA)
Il s'agit de la description d'une situation professionnelle vécue en stage et de sa prise en charge dans le temps. Le récit final sera adressé au Département d’Enseignement et de Recherche en Médecine Générale (DERMG) par mail pour évaluation et validation par un enseignant, puis conservé dans le portfolio.
Un récit doit être rédigé et validé par semestre, soit 6 au total pour le DES.
 
3/ Les séminaires obligatoires 
Un programme de séminaires obligatoires sera proposé pour chaque année de DES.
Toute absence à un séminaire obligatoire ne pourra être rattrapée qu’en présentiel lors d’une autre séance dans l’année, quand cela est possible, sinon l’année suivante. Chaque séminaire sera validé par un travail préalable, la participation active en séance et la production d’une trace d’apprentissage à conserver dans le portfolio.
En cas de suppression du séminaire l’année suivante, l’étudiant devra rattraper le séminaire par un travail sur le même thème donné par l’enseignant responsable du séminaire.

L'Apprentissage personnalisé

Voir rubrique Points apprentissage personnalisé

Le Tutorat et l’entretien annuel obligatoire de validation

Un(e) référent(e) pédagogique appelé tuteur est assigné(e) à chaque groupe d’internes chaque début d’année. Il·elle peut être le conducteur de GEASP ou un(e) autre enseignant(e) du DERMG.

Le tuteur est la personne ressource principale pour l’accompagnement de l’interne dans la construction de son parcours professionnalisant.

Un entretien individuel annuel avec le tuteur est obligatoire. Cet entretien a pour but de guider l'interne dans son parcours d’acquisition des compétences. Il permettra de vérifier les obligations de production de traces d’apprentissage, des RSCA, de faire le point sur les validations des stages et de guider l’étudiant·e dans l’écriture du mémoire – document de synthèse du DES à rédiger à partir du portfolio.

Groupe d’Entraînement à l’Analyse des Situations Professionnelles - GEASP

Le GEASP, pourquoi ?

La finalité de cette méthode est d’améliorer l’efficacité de la formation par l’exploitation pédagogique de situations cliniques vécues par les internes dans leurs stages.

Elle vous permet d’identifier et consolider leurs compétences et d’améliorer leur démarche réflexive.

Les deux points forts de cette méthode tiennent à la dynamique de groupe et au tutorat d’un senior.

Il s’agit d’une méthode d’auto formation et d’auto évaluation enrichie par le regard croisé des pairs et la supervision d’un enseignant.

Le GEASP, comment ?

Les tâches des internes :
-Analyser en groupe une situation professionnelle vécue par un participant dans le but d’expliciter la compréhension de la situation, la prise en charge et les décisions et les compétences mobilisées.

-Questionner, argumenter et proposer des alternatives.

-S’auto-évaluer pour déterminer des objectifs d’apprentissage concernant les connaissances et savoir-faire à consolider dans ce type de prise en charge.

-Rendre compte du travail personnel effectué et de l’utilité pour la pratique et la formation.

Le GEASP, où trouvez les détails de cet enseignement quand on est étudiant?

Vous trouverez sur votre espace Moodle toutes les informations en temps réél et en consultant le guide du DES 

Récit Situation Complexe Authentique - RSCA

Le RSCA, c'est quoi ?

Il s'agit de la description d'une situation professionnelle vécue en stage et de sa prise en charge dans le temps. 

A partir de l’analyse d’une situation clinique, l'objectif est de prendre conscience des compétences à acquérir pour gérer les situations professionnelles et améliorer votre raisonnement clinique et vos stratégies de prise en charge.

Au cours de ce travail il va falloir décrire la gestion d’une situation professionnelle complexe, analyser les problématiques posées par la situation et sa prise en charge, déterminer les besoins d’apprentissage, faire la synthèse des actions entreprises et de la progression de l’apprentissage.

Description du contenu

Récit : description précise de la gestion d’une situation professionnelle vécue - les données - les problèmes identifiés - les prises de décisions - les actions entreprises - les résultats obtenus

Situation Complexe : nombreuses données - pas disponibles immédiatement - concernant différents domaines biomédical, psychoaffectif, environnemental, éthique, administratif, médicolégal… - avec des alternatives de stratégies de prise en charge - en situation d’incertitude

Authentique :  situation réellement vécue, restituée avec vérité - subjectivité (opinions et sentiments) et objectivité (faits et discours)
Critères d’évaluation : Qualité du récit Complexité de la situation Pertinence de l’analyse (qualité de l’auto-évaluation) Qualité de la résolution des problèmes (qualité de l’auto évaluation)

Le récit final sera adressé au Département d’Enseignement et de Recherche en Médecine Générale (DERMG) par mail pour évaluation et validation par un enseignant, puis conservé dans le portfolio.

Un récit doit être rédigé et validé par semestre, soit 6 au total pour le DES.

Vous avez un exemple ?

Voici un exemple pour illustrer la façon de rédiger un RSCA, il ne s'agit en aucun cas d'un modèle à suivre mais l'idée est de vous donner un cadre dont  vous pouvez vous inspirer.

Vous trouverez ci-joint la grille de correction du RSCA pour vous aider dans la rédaction 

Aide pour le traitement de texte

Dans le cadre d’un travail d’écriture qu’il soit court (trace d’apprentissage, RSCA) ou long (mémoire, document de synthèse et surtout la thèse), il est primordial de maîtriser l’outil de traitement de texte.
Le document en pièce jointe a pour objectif de vous faire partager un ensemble d’aides pour améliorer vos écrits et surtout pour vous faire gagner du temps ! Même si certaines vidéos peuvent vous paraître longues, ce n’est rien comparé au temps que vous allez gagnez lors de la rédaction et de la mise en page !

 Voici un outil pour vous aider pour le traitement de texte

 

Des questions ?

Pour toute question relative à l’organisation de l’évaluation des RSCA, vous pouvez écrire à Mme Laura Bruley au secrétariat en mettant en copie Dr Barbaroux et Dr Adriaan Barbaroux et Dr Zélia Bouchez.

Laura.BRULEY@univ-cotedazur.fr
adriaan.barbaroux@univ-cotedazur.fr
zelia.bouchez@univ-cotedazur.fr
Besoin de plus d'informations ?

Consultez le guide du DES ou rendez-vous sur votre espace Moodle

Séminaires

Un programme de séminaires obligatoires est proposé pour chaque année de DES.
Toute absence à un séminaire obligatoire ne pourra être rattrapée qu’en présentiel lors d’une autre séance dans l’année, quand cela est possible, sinon l’année suivante.
Chaque séminaire sera validé par un travail préalable, la participation active en séance et la production d’une trace d’apprentissage à conserver dans le portfolio.
En cas de suppression du séminaire l’année suivante, l’étudiant devra rattraper le séminaire par un travail sur le même thème donné par l’enseignant responsable du séminaire.
 

Point apprentissage personnalisé

25 points d'apprentissage personnalisé (anciennement appelés crédits complémentaires) devront être validés pendant les 3 années parmi des enseignements complémentaires proposés à l’étudiant (liste disponible ci-après) ou qu’il pourra lui-même proposer au DERMG pour obtenir l’agrément préalable.

Chaque action sera validée par le tuteur à partir des traces d’apprentissage et attestations de présence déposées dans le portfolio électronique.
A la fin des 25 Points d'apprentissage personnalisé, une attestation finale devra être demandée au tuteur pour pouvoir se présenter en commission de DES.

Ne peuvent être comptés en points d'Apprentissage personnalisé :
- les DU ou DIU
- les formations ou ateliers organisés dans les services pendant les heures stages (attestation remise par le MSU)   
- la participation à des consultations avec des médecins spécialistes ou autres professionnels de santé               
- les formations organisées par des laboratoires pharmaceutiques

Comment valider ?

Donner une attestation de présence et faire une synthèse sur ce que vous avez retenu d’intéressant et ce que vous vous proposez de mettre en pratique. Ces documents doivent être archivés sur Jalon dans la boîte de dépôt concernée.

Votre tuteur vous demandera de remplir un tableau Excel récapitulatif de tous les points effectués.  A partir de cela, c’est votre tuteur qui valide ces points et il vous délivrera une attestation de validation à la fin de votre DES (attestation nécessaire pour s’inscrire en commission de DES et à mettre dans le document de synthèse).

Le mieux est d’anticiper et de demander au préalable à votre tuteur si la formation proposée peut être validée (sauf pour les informations diffusées directement par mail par le DERMG ou sur le site du CAGE).

Compter les points

Attention il faut répartir les Points AP sur des catégories variées.

Vous ne pouvez pas faire plus de 15 points dans chaque catégorie de formation.
Par exemple l’ensemble des points comptés dans la catégorie « congrès » ne peut pas dépasser 15 points sur les 3 ans.

Quel type de sujet ou de thème ?

Obligatoirement dans le champ de la Médecine Générale de premier recours, des soins primaires (par exemple congrès ou colloques de médecine générale). Le mieux est de demander au préalable à votre tuteur si la formation proposée peut être validée (sauf pour les informations diffusées directement par mail par le DERMG).

Cet apprentissage personnalisé devrait être l’occasion d’un développement personnel et d’interactions constructives avec d’autres médecins ou soignants voire d’autres réseaux de prise en charge des patients.

Quelles catégories de formation ?

Voici les 7 catégories de formation et ci-joint le listing des points d'Apprentissage Personnalisé :
- Aide pour la thèse et les travaux de recherche : séance de bibliographie, formations
- Mooc / e-learning
- Formations :  DPC, DERMG
- Test de lecture / lecture de livre
- Congrès (nationaux, locaux)
- Production personnelle (rédaction d’article, présentation en congrès)
- Autres : groupe de pairs, groupe Balint ou de Parole, conférence débat…
 
Voici ci-joint le tableau synthétique de vos Points Apprentissage personnalisé à compléter et à présenter à votre tuteur pour obtenir votre attestation de validation.

Si vous avez des questions, vous pouvez envoyer un mail à :
carol-anne.BOUDY@univ-cotedazur.fr
stephane.MUNCK@univ-cotedazur.fr
maud.POUILLON@univ-cotedazur.fr
Chloe.NASCIMENTO-DA-SILVA-MOXON@univ-cotedazur.fr

Tutorat DERMG
Tutorat DERMG

Le tutorat

Un référent pédagogique appelé tuteur est assigné à chaque groupe d’internes chaque début d’année.
Il peut être le conducteur de GEASP ou un autre enseignant du DERMG.

Un entretien individuel annuel avec le tuteur est obligatoire.

Cet entretien a pour but de guider l'interne dans son parcours d’acquisition des compétences.
Il permettra de vérifier les obligations de production de traces d’apprentissage, des RSCA, de faire le point sur les validations des stages et de guider l’étudiant dans l’écriture du mémoire – document de synthèse du DES à rédiger à partir du portfolio.

Consulter le guide du tutorat 


Tableur excel de l'évolution des compétences

Le portfolio électronique

Le portfolio (=portefeuille) est votre dossier personnel de formation pendant votre 3ème cycle.
C’est la collection organisée de toutes vos productions pendant ces trois années et la source pour la rédaction de votre document de synthèse à présenter devant la commission de validation du DES.
Les documents collectés rendent compte de votre travail et des progrès réalisés dans l’acquisition des compétences de votre futur métier.
Ce sont des traces d’apprentissages qui vous seront utiles pour vous renseigner sur votre progression et en faire état auprès de l’institution qui va certifier vos compétences.
Le portfolio vous sert également à compiler les documents de référence utiles tout au long de votre cursus.
 
Le portfolio est un outil pour votre formation et la validation de votre DES de médecine générale.

Il vous permettra de :
compiler des documents de référence : présents dans ce guide et sur le site du CAGE.
- conserver toutes vos traces d’apprentissage obligatoires et aussi : expériences cliniques vécues dans vos différents stages, travaux de recherche documentaires effectués en stage, thèse, votre CV, vos comptes-rendus de séminaires, de participation à des actions de développement professionnel continu (DPC), de formation médicale continue (FMC), d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) par exemple réunions de groupes de pairs, revues de dossiers…
- mesurer la progression de votre apprentissage pendant le DES : par l’analyse de vos comptes-rendus de progression bimestriels qui vous permettra de renseigner l’étoile des compétences en début et en fin de stage.
- rédiger votre mémoire (= document de synthèse, à partir du portfolio) pour valider votre DES en fin de cursus grâce à la synthèse de la progression et acquisition de compétences, mémoire que vous présenterez le jour de votre passage devant la commission de validation du DES.

Tous ces éléments doivent être déposés sur l’interface de l’université en vigueur.

Dans le cadre de ses travaux pédagogiques, le DERMG peut utiliser, en garantissant l'anonymat de l'auteur, toutes les productions des internes déposées dans leur portfolio pour leur DES, en dehors d'un refus explicite adressé à l'attention des responsables de la recherche et de la pédagogie à l'adresse mail suivante : Laura.BRULEY@univ-cotedazur.fr
Il est obligatoire de garder une version informatique supplémentaire de tous les documents déposés sur l’interface.
 

Nouvel enseignement Infocritique

Infocritique
Infocritique

Il s’agit d’un programme d’enseignement à l’analyse de l’information scientifique en santé, de la gestion de l’information scientifique et de la prise de décision partagée. 

Ce programme qui a débuté il y a plus de vingt ans à l’université Laval au Québec et peut vous être proposé dans le cadre d’un partenariat privilégié avec l’université côte d’azur. Il fera l’objet de l’obtention d’une attestation de la part de nos collègues canadiens. Les méthodes pédagogiques utilisées pour cet enseignement sont des cours en ligne associés à un tutorat ainsi qu’à la participation à des cercles de lecture présentiels. Ce programme remplace une partie des Points AP (ex crédits complémentaires d’enseignement) qui étaient anciennement attendus pour valider le DES. Vous effectuerez les différents modules au cours des trois années de DES.

La validation de cet enseignement est obligatoire pour valider votre DES de médecine générale.

L’accès au site Infocritique


URL du site: https://infocritique.fmed.ulaval.ca (notez que le site est sécurisé – https)
Avant de débuter votre formation, veuillez prendre connaissance des informations contenues sur la page d’accueil.
Vous trouverez le lien pour accéder au cours Moodle rattaché au site Infocritique

Dr Michel Cauchon
Responsable du didacticiel InfoCritique
Professeur titulaire du département de médecine familiale et d’urgence Université Laval

Dr Matthieu Aghnatios
Chef de Clinique Universitaire, Université Côte d'Azur

Dre Leah Van Obberghen
Assistante de médecine générale à temps partagé avec l’hôpital

Pr David Darmon, MD
Vice-président santé, Université Côte d'Azur
Directeur du Département d’Enseignement et de Recherche en médecine générale
Coordinateur local du DES
Co Directeur du Centre d’innovation du partenariat avec les patients et le public CI3P
Chercheur, Responsable projet PlateFORM pour le CNGE

Dre Johanna Madar
Cheffe de clinique des Universités au DERMG

Dr Antoine Labarre
Chef de clinique des Universités au DERMG

Dr Fabien Ghezzi
Chef de clinique des Universités au DERMG

Sylvain Ouellet
Technopédagogue
Chargé d’enseignement
Webmestre Infocritique
sylvain.ouellet@fmed.ulaval.ca